Louisiane Tourisme

À la découverte de la Louisiane

Située entre le Texas, l’Arkansas et le Mississippi, la Louisiane est réputée pour ses paysages sauvages, son jazz et ses prêtresses vaudoues. Elle se compose de bayous et de marécages au sud et de plaines agricoles parsemées de plantations de canne à sucre au nord.

Surnommée l’État du Pélican, la Louisiane est considérée comme étant le berceau du jazz. D’abord amérindienne, puis française, espagnole ou anglaise, avant d’être finalement américaine, elle est multiculturelle. Sa population vient de plusieurs horizons : France, Caraïbes, Haïti, Espagne, le Canada francophone, Afrique et Vietnam.

Carte de la Louisiane

Informations Pratiques

Bon à savoir avant votre séjour en Louisiane.

État

  • Surnom : L’État du Pélican
  • Capitale : Bâton-Rouge
  • Superficie : 234 382 km²
  • Population : 4,6M habitants
  • Langue : anglais et français

Températures

  • Hiver : 9 à 20˚C
  • Printemps : 20 à 30˚C
  • Été : 23 à 33˚C
  • Automne : 13 à 23˚C

Aéroports

  • Louis Armstrong/New Orléans (MSY)
  • Bâton-Rouge (BTR)
  • Shreveport (SHV)

Quelle langue parle-t-on en Louisiane ?

Les langues comme les cultures se mêlent, puisque la Louisiane ne reconnaît pas de langue officielle. La langue majoritaire reste l’anglais, mais on y parle aussi le français. Héritage de son appartenance française, la langue française a failli disparaître plus d’une fois. Cependant, elle est toujours présente, sous une forme évoluée qui diffère du français de France. D’ailleurs, elle se développe de nouveau avec son enseignement dans des écoles d’immersion et l’apparition de la chaîne de télévision Télé-Louisiane, totalement en français.

Le français parlé en Louisiane est marqué d’un accent très anglais, les « R » sont roulés et des termes sont propres à cette zone géographique. Par exemple, pour dire « ici« , vous direz « icitte » et « assteur » pour « maintenant« . Un « maringouin » désigne un « moustique« , tandis qu’un « ouaouaron » est une « grenouille« .

9 lieux incontournables en Louisiane

Certains lieux sont immanquables pour découvrir la Louisiane et bien s’en imprégner.

1. Le quartier français de La Nouvelle-Orléans

Comment visiter La Nouvelle-Orléans sans passer par le quartier français ? Véritable lieu iconique, c’est ici que se déroulent les festivités de Mardi gras. Ce quartier est le lieu de rencontre d’une multitude de traditions et de cultures, source de curiosités sans pareilles à découvrir au travers de sa musique, ses musées, sa gastronomie et sa fameuse Rue Bourbon.

2. La cathédrale Saint-Louis et Jackson Square

Jackson Square est dominé par la plus ancienne cathédrale catholique des États-Unis. Découvrez librement ce site, toujours en service. Profitez-en pour vous arrêter au centre du patrimoine culturel catholique (Catholic Cultural Heritage Center) et au musée de l’ancien couvent des Ursulines (Old Ursuline Convent Museum). Prolongez votre visite par une balade dans Jackson Square, le parc iconique du quartier français.

3. Oak Alley Plantation

Visitez cette propriété, proche de la Nouvelle-Orléans, pour vous plonger dans la période d’avant la guerre de Sécession. Parcourrez la Big House, une splendide demeure coloniale et les deux expositions. L’une porte sur la guerre de Sécession, la seconde sur les baraquements des esclaves. Pour clôturer la visite, un bar de spiritueux, une boutique, ainsi qu’un buffet créole et cadien vous attendent.

4. Atchafalaya National Heritage Area

Ce marécage est le plus grand des États-Unis. Des lacs de bras morts, des bayous et des forêts de feuillus s’alternent, habités par de nombreuses espèces animales des marais, dont les écrevisses. Aventurez-vous sur le sentier Atchafalaya Water Heritage Trail pour bénéficier de cet incroyable environnement et en apprendre plus sur l’histoire des éléments qui composent cette région riche et complexe.

5. Avery Island

Cette charmante île saline est située dans la paroisse d’Ibérie (Iberia Parish). Vous y trouverez l’usine de production de TABASCO, connue pour sa sauce créée en 1868. Vous pouvez y déguster les produits de la marque après avoir visité le site. Ensuite, partez à l’exploration des environs, notamment du jardin Jungle Gardens et de sa faune où règne le calme.

6. Creole Nature Trail

Traversez les marais avec cet itinéraire touristique de 290 kilomètres qui longe le littoral de la Louisiane en pleine culture cadienne. Vous y croiserez des pêcheurs, des alligators, des fleurs sauvages, des crabes et de nombreuses occasions de tester les fruits de mer locaux.

7. Preservation Hall

Prenez place dans cette salle où se tiennent des concerts depuis 1961. Du jazz emblématique de La Nouvelle-Orléans au hip-hop, en passant par le rock et la country, tous les styles défilent pour satisfaire tous les goûts.

8. Vermilionville Living History Museum et Folk Life Park

À Lafayette, découvrez ce village reconstitué tel qu’à l’époque 1765-1890. Ouvert en 1990 par le district, son but est la préservation des cultures acadienne, amérindienne et créole de cette période. Ainsi, baladez-vous accompagné d’un guide costumé dans ce musée vivant parsemé d’attractions et d’artisans locaux.

9. Poverty Point

Il y a 3’400 ans à Pioneer, les Amérindiens ont façonné des œuvres à la main, dont des demi-cercles concentriques, à cet endroit. Ce tumulus de 22 mètres est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

5 musées à ne pas louper

Parmi ses musées, l’État de Louisiane en gère neuf, dont cinq sont installés dans le quartier français. À vous de choisir si vous voulez en visiter un ou tous les parcourir :

1. LE Presbytère

Au 19e siècle, il hébergeait les évêques de Louisiane. Aujourd’hui, c’est un musée très coloré sur l’histoire du Mardi gras de la Nouvelle-Orléans.

2. Madame John’s Legacy

Ce cottage surélevé est une excellente représentation de l’architecture du 18e siècle. Cette maison est réputée hantée par une famille l’ayant habitée avant que l’État la reprenne pour en faire un musée.

3. Le Cabildo

Construit sous la domination espagnole à la fin du 18e siècle, ce bâtiment servit d’hôtel de ville, de tribunal, puis de prison avant de devenir en 1908 un musée. C’est dans ce lieu qu’en 1803 la France transmis la propriété de la Louisiane aux États-Unis.

4. 1850 House

Dans l’histoire de la ville, l’époque de l’avant-guerre de la Nouvelle-Orléans est la plus prospère. Cette maison est une représentation de la vie que mènent les familles de la classe moyenne supérieure de cette période.

5. Le New Orleans Jazz Museum

Situé dans le Old U.S. Mint : ce musée est dédié à l’histoire du jazz, style musical né à la Nouvelle-Orléans. Il rassemble la plus grande collection d’instruments de musiciens de jazz légendaires, hébergée dans le bâtiment où fut frappée la monnaie entre 1835 et 1908.

5 événements typiques de Louisiane

En Louisiane, on trouve chaque année des centaines de manifestations aux thèmes très variés. De quoi satisfaire locaux et touristes chaque jour de l’année ou presque :

La Nouvelle-Orléans est connue pour son Carnaval de Mardi Gras. C’est le plus long événement de la Louisiane. Chaque année, du 6 janvier au Mardi Gras, des parades, défilés, concerts et bals s’enchaînent dans les rues de la ville.

Le Festival International de Louisiane se déroule en avril sur cinq jours à Lafayette. Cette grande fête francophone mêle artistes, musique, culture et gastronomie.

En avril également, la Nouvelle-Orléans reçoit le French Quarter Festival. Le plus grand festival musical gratuit reçoit sur ses quinze scènes des styles aussi divers et variés que latino, jazz, cajun, gospel ou fanfare.

Fin avril-début mai, deux festivités surviennent sur la même période. Le Louisiana Pirate Festival a lieu sur l’eau et la terre de Lake Charles, au sud-ouest de la Louisiane. Tandis que la Nouvelle-Orléans fête le jazz, le blues et le gospel, avec le New Orleans Jazz and Heritage Festival.

En automne, se tient le Festival Acadiens et Créoles à Lafayette. Depuis 1974, cet événement rassemble la culture acadienne et ses traditions au son de la musique sur trois jours. Une bonne occasion pour les francophones d’entendre parler le français louisianais.

La grande histoire de la Louisiane

Pour comprendre la richesse culturelle de la Louisiane et pourquoi on y parle français, il faut se pencher sur son histoire.

Comment la Louisiane est devenue française ?

À l’origine, ce territoire est plus grand qu’aujourd’hui et habité par les Amérindiens. À partir du 16e siècle, cette population est en partie décimée par les maladies apportées par les colons européens. Elle est ensuite réduite à l’esclavage ou envoyée dans d’autres contrées.

En 1682, René-Robert Cavelier de La Salle explore la zone et la baptise Louisiane en l’honneur du roi Louis XIV. Elle se retrouve ainsi rattachée à la Nouvelle-France, immense territoire contrôlé par les Français, qui s’étend désormais de la Louisiane au Canada.

En 1763, Louis XV décide d’abandonner la Nouvelle-France qui représente alors plus de 22 % des États-Unis actuels. De cette décision découle la vente de la Louisiane répartie entre l’Espagne et la Grande-Bretagne.

Arrivé au pouvoir en France en 1799, Napoléon Bonaparte souhaite récupérer la Louisiane. Il signe l’année suivante le traité de San Ildefonso avec l’Espagne. Avec cet accord tenu secret, la France échange des territoires en Italie contre la rétrocession de la Louisiane.

Pourquoi Napoléon a vendu la Louisiane ?

Peu après avoir conclu l’accord avec les Espagnols, Napoléon Bonaparte se rend compte que la Louisiane sera difficile à protéger face aux Anglais. Les Américains ayant eu vent du traité, le président Thomas Jefferson propose à Napoléon de racheter ce territoire pour la joindre aux 17 États américains existants alors. Comme Napoléon Ier pense que les Américains deviendront plus tard des rivaux de l’Empire britannique, il accepte.

Ainsi, la France récupère la Louisiane officiellement le 30 novembre 1803 et la revend aux États-Unis, pour 60 millions de francs, le 20 décembre de la même année. Cette très grosse somme permettra de financer les campagnes militaires de Napoléon Bonaparte.

Et les Cajuns dans tout ça ?

En Louisiane, vous entendez généralement parler des « Cajuns ». Mais qui sont-ils ?

Au début du 17e siècle, les colons français établissent une première colonie en Amérique, l’Acadie, sur les étendues aujourd’hui appelées Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse. Délaissée par la France, l’Acadie se développe au milieu des disputes la concernant entre la France et l’Angleterre.

Les Anglais s’octroient l’Acadie avec le Traité d’Utrecht en 1713, puis chassent les Acadiens au milieu du 18e siècle. Expulsés de leurs terres, les Acadiens se réfugient dans les bayous de Louisiane.

Au fil du temps, « Acadien » est déformé pour devenir « Cadien » et finalement « Cajun« . Ce sont les Cajuns qui parlent le plus français en Louisiane.